Comment bien effectuer le rodage de sa moto ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
L'achat d'une nouvelle moto est toujours un grand moment dans l'esprit de chaque motard. On se rappellera toujours de chacune d'elles. Cependant, si vous ne prenez aucune précaution lors des premiers kilomètres de votre nouvelle moto, vous pourriez bien vous retrouver avec des problèmes que vous ne souhaitez pas voir arriver. Pourtant, quelques astuces simples vous permettront de les éviter. Comment bien préparer le rodage de votre moto pour qu'elle puisse vous accompagner longtemps, et sans désagréments ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.

Pourquoi roder sa moto ?

Vous venez de prendre possession de votre moto, félicitations ! Elle est flambant neuve et n’a que quelques kilomètres à peine au compteur. C’est le moment de commencer à préparer les prochains 1000 km à son guidon. En effet, un rodage moto est déterminé par une distance réalisée avec, généralement de 1000 km. Peu importe le modèle ou la marque, ce sera très souvent la même distance.

Cette distance effectuée permet au moteur de s’adapter, de mettre toutes ses pièces mécaniques en place les unes avec les autres. En effet, il faut du temps et de la distance de roulage pour que cela se fasse. L’huile moteur va récupérer toutes les particules métalliques présentes et déposées par les frictions entre les pièces neuves et va devenir rapidement visqueuse et non performante. C’est pour cette raison qu’une vidange est obligatoire après cette période.

Cette étape, qui souvent est bien frustrante pour tous les motards, est cependant nécessaire et ne doit surtout pas être négligée. Cela conditionne grandement la longévité du moteur, sa puissance, sa consommation, son agrément de conduite… Tous des facteurs essentiels lors de son utilisation.

Bien souvent d’ailleurs, une moto présente sur le marché de l’occasion avec peu de kilomètres mais avec des soucis moteur peut avoir subi un rodage mal effectué.

Zontes 310 T
Zontes 125 GK

Quels éléments privilégier dans le rodage de sa moto ?

Bien que très généralement, lorsque l’on parle de rodage moto, on sous-entend le rodage moteur, il faut faire attention à ne pas négliger certains autres éléments tout aussi importants.

Quels éléments privilégier dans le rodage de sa moto ?

Les premiers, c’est les pneus. En effet, des pneus neufs sortis d’usine ne sont absolument pas prêts à être exploités à leur plein potentiel, ils ont également besoin d’une période d’adaptation. Cela va leur permettre de se débarrasser d’une fine pellicule très glissante appelée “Paraffine”. Cette Paraffine, utilisée pour la conservation des pneus par le manufacturier, est à ne surtout pas oublier. D’autant plus par temps de pluie, ou froid comme en cette période.

Comment roder ses pneus ? Pour faire simple, il suffit de rouler avec. Pendant combien de temps ? Cela dépend du pneu et de la gomme utilisée. Pour certains types de pneus, les constructeurs préconisent jusqu’à 200 km. Pour Zontes, 150 km suffisent. Pendant cette période, voici nos conseils :

  • Vérifiez la pression des pneus à froid. Référez-vous à votre concessionnaire Zontes ou retrouvez cette information sur l’élément de protection plastique de la chaîne.
  • Accélérez de façon modérée et fluide sur les premiers kilomètres. Le pneu arrière doit trouver son adhérence.
  • Essayez au maximum de privilégier des parcours sinueux. En effet, un rodage en ligne droite ne sera pas efficace. Utilisez des sections de route à virages, des ronds-points, des rocades, insertions de périphérique…
  • Réaliser des prises d’angle progressives. Effectuez d’abord des virages légers, puis commencez à mettre de l’angle.
  • Attention aux prises de freins. Comme pour l’accélération, soyez d’abord modéré, afin de ne pas glisser de l’avant.
  • Même dans des conditions difficiles (pluie, froid…) des pneus neufs ont tout de même de l’adhérence, donc n’ayez pas peur de les utiliser dans ces conditions, en respectant les recommandations ci-dessus.

En respectant tous ces conseils, vos pneus seront parfaitement rodés et prêts à être exploités pleinement !

Le rodage des freins

En effet, en plus d’être un élément primordial pour votre sécurité, les freins de votre moto doivent être préparés sur les premiers tours de roue. Vous éviterez ainsi la désagréable aventure des freins glacés, qui sont des freins qui ont perdu tout potentiel de freinage. Rassurez-vous, c’est très rare pour des motos de route classique de glacer leurs freins.

Cependant, quelques conseils afin de roder au mieux vos freins.

  • Sur les premiers tours de roue, freinez modérément. Pas d’attaque trop dure sur la poignée, ni de freinage “dégressif”. Cela tombe bien, c’est exactement ce qu’il faut faire pour vos pneus neufs. 
  • Sollicitez les deux freins, avant comme arrière. Ne négligez pas le frein arrière, qui est tout aussi important.

Dans l’ensemble, ne vous formalisez pas trop pour les freins, leur rodage se fera naturellement en même temps que les pneus.

Zontes 125 Roadster
Zontes 125 GK

Comment bien effectuer le rodage moteur de sa moto ?

Venons-en au principal. Le rodage moteur. C’est lui qui est le plus important, et qui nécessite le plus de temps. Comment donc bien roder votre moto Zontes ?

Les premiers 500 km

Ce sont les plus critiques, et ceux à respecter en priorité qui auront le plus d’impact sur les performances de votre moto.

Pendant ces 500 premiers kilomètres, s’il ne devait y avoir qu’une règle, ce serait celle-ci : ne pas dépasser les 5500 tours minute. C’est la base du rodage de toute moto, la limite des tours minute. Elle change en fonction du type de moteur et de son architecture, mais le principe reste le même.

Donc pendant les premiers 500 km de roulage de votre nouvelle moto, ne dépassez pas les 5500 tours minute, et vous serez tranquille. En plus de cela, quelques autres conseils peuvent être appliqués.

  • Le temps de chauffe de votre moto lors du démarrage. Inutile d’attendre 10 minutes, quelques instants suffisent. Par exemple, démarrez votre moto avant de vous équiper, ce qui lui laissera tout le temps nécessaire avant que vous ne preniez son guidon. Sur ses premiers tours de roue, roulez à faible allure, sans forcer sur le moteur.
  • Privilégiez des routes avec des changements de vitesse du type nationales, départementales. Essayez de limiter le régime constant de votre moto.
  • Essayez de trouver des routes qui comportent des bosses, des différences d’asphalte, qui ne sont pas parfaitement plates et lisses. Cela va permettre aux suspensions de commencer à travailler et se roder. En effet, des suspensions ça se rôde également.

En appliquant ces conseils sur les 500 premiers kilomètres, vous effectuerez parfaitement le rodage de votre moto.

Zontes 125 GK

De 500 à 1000 km

de 500 à 1000 km, c’est est un peu plus simple. Vos freins, pneus, suspensions sont déjà parfaitement rodés, vous n’avez plus qu’à faire attention au moteur. Et c’est la même chose que les premiers kilomètres, à la différence que vous avez un peu plus de liberté quant aux tours minute à respecter. Vous pouvez aller jusqu’à 8000 tours minutes environ.

Vous avez respecté tous ces conseils et effectué 1000 km au guidon de votre moto ? Vous avez presque terminé. Il ne vous reste plus qu’à emmener votre moto chez votre concessionnaire Zontes le plus proche afin de réaliser sa première vidange. Le but de réaliser cette vidange est de changer une huile qui sera chargée de particules métalliques et sera devenue visqueuse, perdant ainsi en performance.

Une fois cela fait, vous avez enfin accès à tout le potentiel de votre moto !

Si vous souhaitez obtenir plus de conseils ou si vous avez des questions spécifiques, n’hésitez pas à contacter votre revendeur Zontes le plus proche.

NOS CONSEILS ET ASTUCES EN VIDÉO

Pour en voir encore plus, découvrez tous nos conseils en vidéo, proposés par notre responsable technique, David MOREIRA.